Le roi du pétrole vit en Suisse

January 6, 2011
C’est l’histoire d’un homme qui a fait fortune dans le pétrole, parvenant à vendre de l’or noir iranien au mépris de l’embargo pesant sur l’Iran des ayatollahs, avant de fonder l’actuel groupe zougois Glencore, de devenir le fugitif fiscal le plus connu du monde, de se réfugier en Suisse, d’être gracié par Bill Clinton et de se confesser dans un livre écrit par un journaliste suisse*. Read the rest of this entry »
Advertisements

“The King of Oil” – un livre passionnant

March 3, 2010

Dans la matinée du 20 janvier 2001, juste avant de quitter définitivement la Maison Blanche, le président Bill Clinton annonça avoir mis un terme définitif aux procédures judiciaires engagées depuis 18 ans contre le trader Marc Rich et qui avaient fait de lui un proscrit dans son propre pays. En langage juridique, américain, on appelle cela une « grâce ». Cette décision, la dernière du président démocrate, provoqua un tollé dans les médias et dans les milieux politiques. On alla jusqu’à parler de corruption.

Mais qui était donc Marc Rich, l’homme qui causait tant de remous. Qu’avait-il fait pour mériter une telle faveur et encourir de telles foudres de la justice et de  l’opinion publique américaine ? C’est à la recherche des réponses que s’est lancé le journaliste suisse Daniel Ammann. Read the rest of this entry »


“Monsieur Ndolo”

January 9, 2010

Parue le mois dernier aux Etats-Unis, la biographie du légendaire trader Marc Rich (Daniel Ammann,The King of Oil, St. Martin’s Press) se lit comme un Who’s Who du pétrole africain. On y retrouve Jacques Hachuel, Alexander Hackel, ainsi que le mystérieux “Monsieur Ndolo”. Derrière ce nom d’emprunt se cachait un trader français qui dirigeait la Compagnie burundaise de commerce (Cobuco) contrôlée à parts égales par le gouvernement du Burundi et Marc Rich + Co. Durant les années 80, la Cobuco achetait du brut iranien, officiellement pour satisfaire les besoins du pays. Le pétrole était en réalité revendu sur les marchés internationaux.

Copyright 2009 Indigo Publications


“Glencore, le joker pétrolier d’Israël”

January 9, 2010

Pour priver l’Iran d’essence et l’obliger à négocier sur le dossier nucléaire, les pays occidentaux multiplient les pressions sur les négociants qui l’alimentent en produits pétroliers. Si les Etats-Unis menacent de faire voter une loi, Israël préfère faire jouer ses relations privilégiées avec la principale entreprise de négoce au monde, le suisse Glencore, dont le chiffre d’affaires s’élevait à 165 milliards de francs suisses en 2008. Basé à Zoug, le groupe, qui s’est longtemps appelé Marc Rich + Co. AG, travaille en bonne intelligence avec Tel-Aviv depuis près de quarante ans. Read the rest of this entry »


“Le plus grand trader en pétrole de l’histoire”

December 17, 2009

On se souvient d une grâce présidentielle qui fit scandale le 20 janvier 2001, dernier jour de sa présidence. Bill Clinton amnistia Marc Rich le plus grand trader en pétrole de l’histoire (entre 1963 et 1993 il assura de 60 à 80 des besoins en pétrole d Israël). Dans cette biographie passionnante The King of Oil, Daniel Ammann, chef de la rubrique économique de Die Weltwoche, à qui Rich accorda une trentaine d’heures d’entretien nous dévoile les dessous de cette sulfureuse affaire, ainsi que mille et une anecdotes et confessions d’un personnage haut en couleurs et hors du commun, à qui la chance offrit plusieurs vies. Aujourd’hui âgé de 75 ans, Rich vit entre la Suisse et l Espagne escorté en permanence par deux gardes du corps. Il possède une société d’investissements immobiliers et aime à parier sur les produits dérivés de matières premières (J. C.)

DANIEL AMMANN
«The King of Oil The Secret Lives of Marc Rich»
St Martin s Press
320 pages / 44.20 francs


“Le roi du pétrole sent le soufre”

November 18, 2009

LeMondeLogo

Marc Rich a longtemps régné sur le négoce des matières premières, entre intrigues et géopolitique. Son livre de confidences ressemble à un thriller. The King of Oil Read the rest of this entry »


“Un homme simple… avec deux gardes du corps”

October 28, 2009

LeMondeLogo“Marc Rich s’est rendu compte que le temps pressait pour donner sa version des faits après des décennies de silence. S’il reconnaît qu’ignorer les médias a été une erreur, il n’a jamais fait preuve du moindre remords lors de nos rencontres”, insiste le journaliste suisse Daniel Ammann, choisi comme confesseur par le trader. Read the rest of this entry »